MISS LITTERATURE 2017 : Bientôt une deuxième beauté intelligente

Charlène Odunlami

Miss Littérature 2016

A peine 16 ans et elle aura conquis les cœurs. Pas juste ceux de jeunes prétendants de sa génération, mais aussi ceux de personnes plus âgées, femmes et hommes, d’autorités, d’amis et de parents qui tous se sont sentis fiers de la connaitre ou de l’avoir engendré. Charlène Odunlami n’est pas seulement une belle jeune adolescente avec  une taille proportionnée, une peau noire qui rappelle le chocolat cramoisi, un visage droit, des lèvres pulpeuses, un regard inquisiteur et presque froid, un sourire souvent absent. Elle est aussi belle dans la tête. Elle l’a prouvé au peuple béninois le 02 Juillet 2016 en devenant la toute première beauté intelligente du concours national de compte rendu littéraire Miss Littérature. Une initiative de L’Association Peace pour l’Enfance et la Jeunesse dont Carmen TOUDONOU est la présidente. Et dans quelques mois, elle passera le flambeau à la deuxième beauté intelligente. L’initiatrice nous en parle à travers cette interview.

  • Quel sentiment au terme de la première édition ?

Sentiment de satisfaction. Au vu de l’accueil du public, des candidates potentielles et de leurs parents, de la jeunesse et des enseignants, le comité a été très satisfait de cette première édition. Juste un petit bémol : aucun accompagnement des autorités de la culture et gouvernementales n’a été noté, le fond d’aide à la culture étant devenu entre-temps inopérationnel. Nous comptons nous rapprocher des autorités actuelles de la culture pour la nouvelle édition.

  • Appréciation du niveau de culture de la jeunesse béninoise

Belle surprise ! Les jeunes béninois ne sont pas aussi incultes que l’on pourrait l’imaginer. Pour s’en convaincre, il suffira de feuilleter le recueil de nouvelles en cours d’édition et à paraître dans les tous prochains jours. Il contient dix nouvelles signées des dix finalistes de la première édition. On y note beaucoup d’intelligence, un sens littéraire plutôt mature, un regard frais et vivant sur les réalités d’ici. Il se dégage de ce constat que la jeunesse ne demande que des activités ludiques et inspirantes autour du livre. C’est ce que nous avons initié, c’est ce qu’initient beaucoup d’autres acteurs culturels. Il faudrait que toutes ces initiatives soient accompagnées.

  • Quelles sont les dates phares de la deuxième édition ?

Le processus se déroule en trois phases. Nous sommes en ce moment à la première phase, celle des inscriptions, ouvertes depuis mars dernier et qui s’achèvent le 10 Avril prochain. Nous allons ensuite publier la liste des candidates inscrites remplissant les critères définis c’est-à-dire être jeune fille, âgée de 18 à 24 ans, n’avoir pas été finaliste 2016, être présente à toutes les phases de la compétition. Ces jeunes filles prendront part à la présélection qui aura lieu en mai. Une présélection composée d’une phase écrite et d’une phase orale au cours de laquelle les candidates répondront aux questions sur le thème de la littérature nationale et internationale. Les dix meilleures à l’issue de cette phase seront dégagées pour prendre part à la phase finale qui aura lieu en juillet prochain.

  • Parlez-nous à présent des innovations

La principale innovation cette année est la création du site internet du concours www.misslitterature.org pour informer le plus grand nombre de l’initiative et permettre une plus large adhésion. Nous avons également fait l’effort de remonter l’information  vers le plus grand nombre d’établissements scolaires et universitaires dans les villes de Cotonou, Porto-Novo, Pobè, Natitingou, Parakou et Bohicon. Nous espérons offrir des prix encore meilleurs que ceux de l’année passée : moto, ordinateur, iPad, lots de livres, etc. Mais ceci dépendra de l’accompagnement des sponsors.

  • Un appel?

Nous invitons toutes les personnes de bonne volonté à se joindre à nous pour rehausser la grand-messe de la littérature  qu’est le concours Miss Littérature. Nous leur donnons rendez-vous très prochainement pour le premier chef-d’œuvre de la collection Diadèmes, ouvrages issus des éditions de Miss Littérature.

Miss Littérature édition 2017 a donc déjà pris son envol et demeure fidèle à ses objectifs dont encourager les jeunes filles à la lecture, participer à la réduction du faible niveau de culture des écoliers, élèves et étudiants, donner aux jeunes le goût et les armes pour l’écriture, mettre en lumière la littérature béninoise surtout.

Ganiath BELLO

3 commentaires sur « MISS LITTERATURE 2017 : Bientôt une deuxième beauté intelligente »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :